Essais-Témoignages

L’humanité se construit comme un château de sable !

« Je refuse toute approche religieuse ou théologique où l’homme ne serait qu’un grain de sable sur une plage. L’homme, une goutte de pluie, se formant d’un nuage et se perdant dans l’océan. La vie, le temps d’une chute conformiste, anonyme et soumis à un déterminisme incontrôlable. Cela n’a pas de sens et cela n’en vaut pas la peine. Je refuserai toujours cela. » (Journal personnel, 20 mars 82)

« Il y a un petit grain de sable sur une plage infinie ; il crie pour attirer l’attention des géants qui y passent parfois. Ils ne peuvent pas entendre ! Quand ils passent, ils écrasent le sable un peu plus ! » (Journal personnel, 27 janvier 03)

« La vie est comme un château de sable. Il y a souvent des intempéries, et il faut recommencer ou réparer. Personne n’a vraiment une vue de l’ensemble de cette aventure humaine. Et chacun doit placer son grain de sable au bon endroit, au bon moment. L’œuvre n’est faite que de grains de sable, et pourtant, il y a une cohésion générale. » (Journal personnel, 27 décembre 03)

« J’ai développé au cours de ma vie deux certitudes :

L’histoire de l’humanité est comme une construction à long terme où chacun, possiblement, participe très partiellement et humblement ; c’est comme un château de sable fragile qui exige une constante cohésion, mais qui peut à tout moment être en partie ou totalement détruit !

Un destin est inscrit en moi depuis ma naissance, comme une mission personnelle, pour que je mette, moi aussi, mon petit grain de sable à l’édifice général. Je dois espérer que d’autres en seront conscients et qu’ils continueront l’œuvre de réalisation.

L’architecte regarde tout cela de haut et de loin ; il attend dans le futur de l’univers ! » (Journal personnel, 4 juillet 2016)

*****

Le thème du « grain de sable » est exposé dans mon 1ier essai Pourquoi… moi ? et est repris comme « mot-concept » dans mon 3e essai Espérances pour un prochain millénaire.

Conscient que mes réflexions s’inscrivent dans un courant plus large qui a ses racines dans les siècles antérieurs, j’espère que d’autres personnes reprendront mes hypothèses pour fonder le futur.

fleche_haut_r

g_escalmel_frac_06_accueil_bl_titre_essais

Les trois Essais-Témoignages sont complémentaires et forment un tout très cohérent. Toutefois, plusieurs questions ou hypothèses demeurent ouvertes parce que tout lecteur pourra les approfondir par ses propres réflexions.

g_escalmel_pourquoi_moi_couverture_rLa première œuvre est beaucoup plus un témoignage qu’un essai. À travers la maladie, l’amour conjugal et une expérience spirituelle profonde, il était important pour moi de décrire, avec la plus grande honnêteté, les événements tels que je les ai vécus dans le temps. Cependant, cet essai dépasse le témoignage traditionnel d’une personne qui a survécu à une « longue maladie » ; il y a une incursion dans l’Histoire, les religions et la spiritualité, les guerres, …

Voir la page Pourquoi… moi?

g_escalmel_carmel_couverture_rLa seconde œuvre est beaucoup plus un essai qu’un témoignage. La maladie, assez grave pour m’amener à proximité de la mort, m’a permis de réfléchir sur les douleurs physiques et psychologiques. La question principale était de voir si la souffrance pouvait être justifiée, en particulier dans la spiritualité chrétienne ; c’est pourquoi j’ai abordé ce thème à travers la spiritualité du Carmel.

Voir la page La spiritualité du Carmel

g_escalmel_esperances_couverture_rCette troisième œuvre constitue un bon équilibre entre le témoignage et l’essai. Plusieurs chapitres sont basés sur des recherches avancées et parfois assez techniques ; d’autres chapitres sont le fruit de nombreuses réflexions que j’ai menées durant toute ma vie. Une unité se dégage et correspond à celle que j’ai observée à travers mes cheminements personnels. Ici, la phénoménologie des religions, de même que les méthodes d’exégèses appliquées aux antiques textes religieux, m’ont permis de privilégier une spiritualité universelle et une éthique personnelle qui dépassent toutes les religions.

Voir la page Espérances pour un prochain millénaire

Le premier essai Pourquoi… moi ? et le troisième Espérances pour un prochain millénaire sont extrêmement complémentaires. J’ajouterais même que, pour le lecteur intéressé, les deux devraient être lus pour saisir correctement mes positions personnelles, mes idées, mes convictions, mes hypothèses, … Autant le premier essai était d’abord le témoignage d’une expérience affective et émotionnelle, autant le troisième reflète un effort constant de rationalisation, de rigueur scientifique, et d’ouverture intellectuelle.

g_escalmel_frac_06_accueil_bl_titre_reflexions

À travers mes trois Essais-Témoignages, je réfléchis profondément sur le sens de la vie sur terre, autant la vie individuelle que collective. Plusieurs thèmes sont abordés :

Les religions et la spiritualité, l’Histoire, les guerres, la conscience, la mort, l’hypothèse d’une vie après la mort, …

Voir la page Réflexions existentielles

fleche_haut_r